Mystérieuse migration de crabes rouges pélagiques

Des crabes rouges pélagiques échoués Crabes rouges pélagiques échoués © Alain Mafart-Renodier / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

En explorant les fonds sous-marins au large du Panama des chercheurs furent intrigués par un nuage de sédiment. Voulant comprendre ce qui en était la cause, ils plongèrent plus profondément à 360 mètres sous la surface autour de la montagne sous-marine Hannibal Bank pour découvrir une véritable marée mouvante de crabes. Des milliers d’individus se déplaçant à l’unisson dans une même direction. Un tel essaimage n’avait jamais été observé. Les protagonistes sont des crabes ou plutôt des galathées rouges pélagiques, de petits crustacées d’environ 15 cm de long. Vivant normalement dans les eaux ourlant la Californie et le Mexique, c’est la première fois que ces galathées descendent si bas, dans des eaux si pauvres en oxygène. A l’état larvaire, cette espèce vit au sein de gigantesques bancs se déplaçant verticalement dans la colonne d’eau et il se pourrait que devenus adultes, les galathées se rassemblent en surface pour se nourrir durant la nuit et redescendent vers le fonds en journée. Les chercheurs comptent poursuivre leur étude d’autant que cette zone de montagne sous-marine, très riche en terme de biodiversité malgré sa pauvreté en oxygène, pourrait aider à mieux comprendre l’impact du changement climatique sur les océans qui va rendre ces zones hypoxiques de plus en plus fréquentes. Source : The Guardian