Ce soir, venez célébrer la nuit de la chouette !

Chevêche des terriers - Brésil Pantanal Chevêche des terriers © Bence Mate / Visuals Unlimited / SPL - Science Photo Library / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Ce samedi 2 mars, entre chien et loup, chaussez vos bottes et munissez-vous d’une bonne paire de jumelles et partez vous promener en forêt ou dans les campagnes pour célébrer la treizième nuit de la chouette. Organisé par la LPO, cet évènement se décline en de multiples manifestations à travers la France. Conférences, sorties nocturnes pour observer ces oiseaux fascinants et discrets, jeux, ateliers de construction de nichoirs, projections, plus de 300 structures sont partenaires de l’évènement qui débute cette nuit et se poursuit durant tout le mois.

L’occasion de parler de ces rapaces nocturnes, souvent méconnus et parfois malaimés qui sont, pour beaucoup d’espèce aujourd’hui menacés par l’agriculture intensive et ses pesticides, les collisions avec les voitures ou encore la réduction de leur habitat naturel.

Chevêche d’Athena, effraie des clochers, petit-duc, moyen-duc, grand-duc ou encore chouette de Tengmalm et hibou des marais, peut-être aurez-vous la chance de pouvoir observer l’un de ces incroyables oiseaux dont il existe plus de 200 espèces à travers le monde à l’instar de cette chevêche des terriers rencontrée au Brésil. 

Chouettes et hiboux sont notamment reconnaissables à leur face ornée d’un disque de plume qui fait office de parabole pour diriger le moindre son vers les oreilles de l’animal. Indispensable pour repérer les petits rongeurs et autres insectes dans la nuit !
eurs plumes ont également une forme très particulière leur permettant de voler dans le plus grand silence. Et, si vous avez la chance de les observer, vous noterez que ces rapaces nocturnes sont capables de tourner la tête sur 270° (contre seulement 90° chez l’humain) leur offrant un champ de vision particulièrement important.
 
Source : nuitdelachouette.lpo.fr