Des nuées de flamants roses survolent les lacs de Turquie

Des flamants roses © Jean-François Hellio & Nicolas Van Ingen / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

L’automne est la saison idéale pour assister au passage des oiseaux migrateurs qui se succèdent par milliers dans le ciel. Alors que de nombreuses grues cendrées ont rejoint la péninsule ibérique, les célèbres échassiers roses ont mis le cap vers l’est du bassin méditerranéen. Direction leurs aires d'hivernage, en Turquie, à Chypre, en Libye ou encore dans le nord de l'Egypte.

Les observateurs et ornithologues ont déjà assisté ces dernières semaines au défilé aérien d’une centaine de flamants roses, juvéniles et adultes, au-dessus des lacs turques, qui figurent parmi leurs escales favorites. Les roselières de Sultan Sazligi, situées en bordure est du plateau anatolien, sont l’un des spots les plus prisés par les oiseaux. Là-bas, les flamants roses rejoignent les canards, oies, cormorans, grues cendrées, limicoles, spatules blanches ou encore pélicans, qui viennent y trouver repos et tranquillité !

Eté comme hiver, le flamant a la chance de pouvoir se nourrir à la demande, sans tenir compte de la lumière du soleil ou de la disponibilité des proies, puisqu'il avale surtout de petits invertébrés prélevés dans la vase. Crustacés, mollusques, insectes, vers annélides font les délices de ce grand échassier !

La migration des flamants rose en Turquie