Des grues cendrées par millier sur le Lac du Der

Des grues cendrées sur le lac du Der © Christine Tomasson

+ A A -

LPO

Aujourd’hui 21 octobre, des grues cendrées atterrissent en Champagne-Ardenne ! Elles viennent trouver la nourriture et la quiétude sur de vastes régions alliant dortoirs (zones humides) et secteurs d’alimentation (prairies, chaumes de maïs, cultures…). Le Lac du Der apparaît ainsi comme le principal site d’accueil en Champagne-Ardenne mais aussi à l’échelle européenne. Bien que la date soit habituelle, les effectifs comptabilisés sur le Lac du Der sont quant à eux importants. Et pour cause : elles étaient près de 10 000 le 7 octobre et sont maintenant 30 000 sur les ilots du Lac du Der. La migration s’est intensifiée à partir du 10 octobre avec le renforcement du vent de nord-est. Et nous ne sommes qu’au début de la migration, les effectifs importants en Allemagne les rejoindront dans les jours et semaines à venir !

Nichant en Europe du nord, la Grue cendrée gagne chaque année la France et l’Espagne pour y passer l’hiver. Entre 200 000 et 350 000 individus transitent alors sur le Lac du Der chaque année ! La région Champagne-Ardenne abrite désormais entre 20 000 et 40 000 grues durant tout l’hiver.

Notre partenaire

SDG

LPO, Agir pour la Biodiversité

https://www.lpo.fr/