Les leçons de vol de la grue japonaise

grue japonaise en vol © Gilles Martin / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Si cet échassier des plus élégants est surtout connu dans des paysages japonais recouverts de neige, la population résidente d’Hokkaido n’est pas la seule de cet espèce.

Comptant parmi les grues les plus rares du globe, les quelques 2700 individus que compte la population de l’échassier se répartissent entre l’archipel nippon, la Chine, la Corée et migrent pour se reproduire en Sibérie jusqu’en Mongolie.

Dans la réserve de Zhalong, dans la province nord-est de Heilongjiang en Chine, 58 poussins ont éclos en juillet dernier. Un nombre important au regard de la population totale de l’espèce. Depuis, le personnel de la réserve emmène les jeunes oiseaux pour des cours réguliers de vol et leur apprennent également à dénicher de quoi s’alimenter, des plantes aquatiques en passant par des poissons, amphibiens, petits reptiles et insectes.

Dans quelque temps, lorsque ces compétences seront totalement maîtrisées, ces 58 oiseaux prendront leur envol et rejoindront les groupes sauvages juste avant le départ pour la migration hivernale.
 
Source : The Guardian