Un hiver au Lac du Der pour certaines grues cendrées

Une grue cendrée de profil © Christine Tomasson

+ A A -

LPO

En ce 11 janvier, alors que bon nombre de Grues cendrées sont en route vers le bassin méditerranéen, certaines passeront quant à elles l’hiver au Lac du Der. Ce dernier leur offre des conditions favorables : un espace immense où cette espèce craintive peut surveiller les lieux ; la présence d'ilots, où les grues se rassemblent par milliers chaque soir pour passer la nuit, à l'abri d'éventuels dérangements ; des zones d'alimentation tout autour du site : prairies, pâtures, chênes pour les glands et cultures (maïs en particulier) ; une quiétude importante (les dérangements au sein du lac sont peu nombreux lors de la période de présence des grues). Durant la période d’hivernage, qui dure jusqu’au printemps, les Grues cendrées vivent en bande. Actuellement un peu moins de 10 000 ont été comptabilisées sur le Lac du Der.

Notre partenaire

SDG

LPO, Agir pour la Biodiversité

https://www.lpo.fr/