La nuit des hirondelles

Des hirondelles posées sur des fils électriques Cyril Ruoso / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les hirondelles ont désormais déserté les granges, garages et autres recoins de nos maisons où elles ont construit leur nid et élevé leurs couvées. Pourtant, leur vol gracieux dessine toujours de magnifiques arabesques dans le ciel. Où passent-elles désormais leurs nuits ? Le soir, alors que le jour décline, vous pouvez les voir se rassembler sur les fils électriques puis, elles rejoignent un dortoir communautaire. Installé dans des roselières bordant les étangs, il est remplacé parfois par les champs de maïs, dont l’architecture se rapproche le plus de leur habitat naturel lorsque phragmites et joncs ont été détruits. Puis, dès l’aube, les oiseaux se dispersent pour consacrer l’intégralité de leur journée à la chasse aux insectes. Le grand départ se rapproche et il faut suffisamment de carburant pour pouvoir traverser mer et désert.