La bécasse Clappas vient d’arriver sur son site d’hivernage

une bécasse clappas en forêt Régis Cavignaux / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Fin octobre, à la nuit tombée, Clappas est parti en voyage. Il s’est certainement entouré de 4 à 5 autres compères comme le font habituellement les bécasses. En éclaireur, ce sont les plus jeunes oiseaux qui prennent le départ, avant de voir les adultes chevronnés s’envoler à leur tour. Clappas est une bécasse nichant à l’extrême est de la Pologne et, comme 11 autres individus, il a été doté d’une balise ARGOS. Un projet mené notamment par l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) et qui a pour but de suivre les migrations de cet étonnant et discret limicole forestier afin de mieux les comprendre.  Si Clappas vient d’arriver au terme de son voyage en Ardèche en ce début novembre, d’autres de ses compères se dirigent en ce moment vers le Portugal, le Liban, l’Egypte ou encore la Turquie. L’oiseau utilise-t-il toujours la même route, fait-il des haltes, combien, quelle est l’influence des conditions météorologiques… ? Autant de questions auxquelles les chercheurs espèrent trouver des réponses grâce aux balises de Clappas et de ses compagnons. Source : ONCFS