La parade nuptial du Héron cendré a commencé

Héron cendré (Ardea cinerea), Mâle donnant une branchette à la femelle pour construction du nid au Printemps, Camargue, France © André Simon / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Chacun d’entre nous a déjà observé ce bel oiseau au long bec orangé et au plumage gris. Le héron cendré peut rester des heures immobile au bord de l’eau pour attendre sa proie. On pourrait le comparer à une statue pétrifiée au bord de l’eau. Le héron cendré vit près des lacs, des fleuves ou encore des marais. C’est un oiseau très répandu en Europe et notamment en France.

Au printemps, le héron cendré cherche l’amour. Le mâle rejoint le nid de l’année passée, il hérisse sa crête, se pare de longues plumes blanches et son bec et ses pattes deviennent roses.

La parade nuptiale du héron cendré est extrêmement bruyante ! En effet, une fois prêt le mâle lance un cri strident pour appeler sa belle. Chez le héron cendré, à l’inverse du martin pêcheur, c’est la femelle qui séduit. Celle-ci doit gagner la confiance d’un mâle en adoptant une posture timide et douce. Elle le rejoint la tête basse et attend son verdict. Pour donner sa réponse, le mâle claque son bec, s’il le fait entre 20 et 40 fois c’est qu’il est séduit. Le couple ne restera ensemble que pour la saison.

Certains couples s’installent dans des nids déjà établis, d’autres préfèrent construire le leur. Le mâle apporte alors des rameaux ou des roseaux que la femelle entrelace. Ensuite, elle façonne un creux avec des brindilles dans lequel, celle-ci déposera ses œufs.

Source : oiseaux-birds.com