la saison des amours du kakapo est lancée

un kakapo © Mint Images / Frans Lanting / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Cette semaine, les ornithologues ont découvert quelques touffes de plumes jonchant le sol d’Anchor Island, un petit confetti au large de la Nouvelle Zélande. Pas de doute, elles appartiennent à des kakapos. Mais contrairement aux apparences, ce duvet est le témoignage d’un heureux événement. Arrachées lors de la parade, elles signent le prélude d’un accouplement. Or, non seulement ce perroquet nocturne, incapable de voler est très rare avec moins de 150 individus cantonnés à quelques ilots de l’archipel néo-zélandanais, mais il ne se reproduit pas chaque année. Leurs amours sont en effet liés à la fructification épisodique d’un arbre, le rimu. Ses fruits, consommés habituellement mûrs sauf en période de reproduction, serviraient de filtre d’amour pour l’oiseau. Et, sur cette île d’Anchor, seule une femelle appelée Hine Taumai s’était accouplée jusqu’à aujourd’hui, mais malheureusement ses deux œufs s’étaient révélés stériles. Toute l’équipe dédiée à la préservation de cette fabuleuse espèce croise désormais les doigts, car du succès de ces accouplements dépend la survie du kakapo. Source : stuff.co.nz