Le retour de deux condors des Andes dans le ciel colombien

condors des Andes © Tui De Roy / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est le plus imposant de tous les oiseaux défiant la gravité. Le condor des Andes, inféodé à l’Amérique latine, fait planer ses 9 à 12 kilos au-dessus des reliefs accidentés afin d’y déceler ses repas, des dépouilles de lamas, de petits rongeurs ou, près des côtes, de lions de mer.

Espèce menacée, la population du condor des Andes est en constante décroissance depuis plusieurs décennies et compte un peu moins de 10 000 individus.

Après avoir été récupérés suite à un empoisonnement, deux de ces majestueux oiseaux ont retrouvé ces jours-ci le ciel de Colombie où bien qu’espèce emblématique, ils sont en danger critique d’extinction avec seulement 150 individus.

Comme les vautours, le condor souffre de sa réputation de charognard, pourtant, son rôle d’éboueur des écosystèmes est essentiel, préservant notamment la prolifération de pathogènes. Heureusement, l’oiseau fait l’objet de plusieurs actions de conservation et projets de réintroduction comme ici en Colombie ou en Argentine.
 
Source : The Guardian