Le sourire de la cigogne blanche

deux cigognes blanches © Edwin Giesbers / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Mission accomplie. Après 33 ans de combat pour sauver cet oiseau emblématique, l’association pour la protection et la réintroduction des cigognes en Alsace Lorraine (Aprecial) a été dissoute cette semaine fort de ses excellents résultats. En effet, l’oiseau n’a plus besoin d’aide, ayant retrouvé sa place dans la région. Pourtant, rien n’était joué. En 1983, l’association voit le jour car il ne reste alors qu’une trentaine de couples reproducteurs en Alsace et l’espèce n’est guère mieux lotie ailleurs. On frôle l’extinction en France, l’élégant échassier étant victime de la sécheresse au Sahel, de la chasse et des collisions fatales avec les lignes à haute tension qui se sont multipliées sur le trajet migratoire. L’Aprecial met en place des enclos pour y retenir les jeunes cigogneaux trois années durant, supprimant leur instinct migratoire. L’objectif : recoloniser les villages, ces couples sédentaires donnant naissance ultérieurement à des jeunes qui migreront. Parallèlement à cet ambitieux programme de réintroduction, l’association a travaillé à la sécurisation des installations électriques et collaboré avec les sapeurs-pompiers pour leur apprendre à sauver les nids menaçant de tomber des clochers. Aujourd’hui, plus de 800 couples vivent en Alsace-Lorraine et la cigogne n’a plus besoin des humains même si un ange-gardien continuera de les baguer afin de suivre leur long périple d’un continent à un autre. Une belle réussite. Source : AFP