L’emménagement estival des macareux

Macareux moines sur une falaise de Latrabjarg Islande © Cyril Ruoso / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Après un long hiver à errer à la surface des océans, les macareux ont retrouvé leurs falaises et les terriers qu’ils occupaient l’été passé. Aux plus jeunes les aléas de la recherche d’un logement tout à la fois fonctionnel et sûr. Un défi qui n’est pas simple car beaucoup de nids affichent complet.

Puis avant toute chose, un nettoyage estival s’impose. Et le macareux gratte et creuse faisant place nette dans son logis profond parfois de plus d’un mètre. La terre vole et le petit clown doté d’une paire de palmes disproportionnées et orange vif qui plus est, ressort régulièrement pour faire place nette devant l’entrée.

Les lieux doivent être propres, secs et douillets pour accueillir les œufs puis les jeunes et il tapisse le terrier d’algues, de plumes et d’herbes sèches. Ces jours-ci, les femelles vont tour à tour déposer dans ce petit nid douillet un seul œuf chacune. Tout rond, blanc tâché de brun, il sera couvé par le mâle et la femelle à tour de rôle durant plus d’un mois. Rendez-vous en août pour l’arrivé des poussins !

Islande

L'Islande est un État insulaire de l'océan Atlantique Nord, situé entre le Groenland et la Norvège, au nord-ouest des îles Féroé.
VOIR SUR LA CARTE