Les amours du martin pêcheur

Martin-pêcheur d'Europe mâle offrant un cadeau à la femelle © Frédéric Desmette / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Vous connaissez sûrement son cri strident mais l’avez-vous déjà vu ? Le martin pêcheur se cache près des fleuves et des courts d’eau aux eaux claires et peu profondes de France. Ce magnifique petit oiseau coloré de la taille d’un moineau est reconnu comme étant un excellent pêcheur d’où son nom !

Au mois d’avril, le martin pêcheur a trouvé l’amour. Après avoir séduit sa femelle, ils construisent ensemble leur nid familial dans une niche proche de l’eau. Ensemble, ils creusent une galerie à coups de bec et de pattes. Quand la taille de leur petit habitat leur convient, le mâle y attire la femelle et le rite amoureux peut commencer. Celui-ci apporte de la nourriture à sa partenaire. Il lui fait la cour, s’aplatit devant elle et lui offre un poisson. Si celle-ci accepte, il lui offre alors plusieurs poissons. Ainsi, la femelle a assez de ressources pour pondre six à sept œufs.

 Ce n’est que quelques temps plus tard, que celle-ci pond un œuf chaque jour. La femelle martin-pêcheur ne commence à couver qu’une fois tous ses œufs pondus. Le mâle l’accompagne et chacun couve tour à tour. Après 20 jours, les petits sortent de leur coquille nus et aveugles. Ils restent un mois près de leurs parents et quittent ensuite le nid. Le mâle et la femelle martin pêcheur peuvent donner la vie à deux ou trois couvés par an.

Source : Terre Sauvage