Les prouesses inouïes de l’oie à tête barrée lors de sa migration

Un oie à tête barrée © Biosphoto / Dave Pressland / FLPA

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 16 Janvier, comme à chacune de ses migrations, l’oie à tête barrée réitère un exploit unique. Partant en été des plaines de Mongolie, elle traverse l’Himalaya pour rejoindre durant l’hiver les vallées indiennes. Une étude parue dans Nature nous apprend qu’elle est capable de voler à 7290 mètres d’altitude, là où les autres oiseaux ne dépassent pas 1 000 mètres. Une faculté impressionnante : voler là où l’oxygène se fait rare, en continuant à déployer une énergie considérable. Ne suivant pas des trajectoires régulières, ces oies sauvages sont capables d’appréhender des dénivelés incroyables. Elles épousent parfaitement le relief montagneux, selon le Pr Bishop, ces vols sont de véritables montagnes russes ! Pour en savoir plus : Le Monde, Science