L’étrange pacte entre un pic et un champignon

Un pic à face blanche © MYN / Brady Beck/naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est une découverte étonnante que viennent de faire des biologistes américains. Le pic à face blanche originaire du sud-est des Etats-Unis a scellé une alliance avec un champignon. Il transporte celui-ci d’une cavité à une autre, d’un arbre à un autre. La raison derrière ces allées-venues ? Si le champignon a besoin de voyager pour vivre et étendre son aire de répartition, il récompense son convoyeur en amollissant le bois. Un service de taille car contrairement à d’autres espèces qui profitent du bois mort pour creuser leur nid, le pic à face blanche le creuse dans des troncs bien vivants. Ceux-ci sont beaucoup plus durs et difficile à travailler même si le bec de l’oiseau est réputé pour son efficacité. Habituellement il faut plusieurs mois pour élaborer un logis mais grâce au champignon la tâche est bouclée bien plus rapidement. Une nouvelle symbiose qui illustre la fabuleuse aventure évolutive au sein du vivant. Source : Proc. Of the Royal Society B.