L’histoire du jour : Mozart, Miles Davis et la grive solitaire

une grive solitaire Scott Leslie / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Au concours de chant lyrique, le gagnant est un oiseau, la grive solitaire.  Aujourd’hui, 9 novembre, une étude révèle que les 6 à 10 chants du répertoire de cet oiseau sont basés sur des séries harmoniques en mode mineur, majeur ou pentatoniques, les mêmes utilisés en musique occidentale. Les grives maîtriseraient-elles le solfège ? Musiciens, biologistes et statisticiens ont soigneusement étudié les mélodies du passereau et ce qu’ils ont découvert apporte un élément de plus au débat sur les origines de la musique. Cet art aurait ainsi des racines biologiques et pas uniquement culturelles. Source : PNAS