Avis de déménagement pour la 2ème plus grande colonie de manchots empereurs

Colonie de Manchots Empereurs Snow Hill Antarctique © Alain Bidart / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Cela fait 3 ans qu’aucune naissance n’a été enregistrée au sein de la deuxième plus grande colonie de manchots empereurs de l’Antarctique ont annoncé les scientifiques dans un article paru cette semaine dans la revue « Antarctic Science ».

Un tel échec reproductif n’a pas été observé depuis plus d’un demi-siècle et la colonie de la barrière de Brunt est en train d’abandonner ce site. Pourtant, elle comptait de 15 à 24 000 individus qui, chaque année se retrouvaient ici pour parader et donner naissance à leurs petits.

Depuis trois ans, les lieux sont quasiment dénués de ces tâches de guano si caractéristiques montrant que les manchots ne viennent plus sur ces lieux. En cause, la banquise, qui n’est plus aussi épaisse, se brisant précocement sous le poids des poussins qui n’ont pas encore développé leur plumage pour nager. De plus, une succession d’épisodes de vents violent a également affecté la reproduction des manchots.
 
Les spécialistes prédisent également la libération d’un immense bloc de glace deux fois plus vastes que la ville de New York d’ici peu. Les images satellites ont cependant montré qu’une partie de cette population aurait trouvé refuge auprès de la colonie voisine de Dawson-Lambton dont les effectifs sont passés de 11 à plus de 14 000 individus. Le manchot empereur est depuis quelques année classé comme quasi-menacé par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).
 
Source : Antarctic Science
 

Antarctique

L'Antarctique parfois appelé continent austral ou continent blanc, est le continent le plus méridional de la Terre. Situé autour du  pôle Sud, il est entouré par l'océan Antarctique et bordé par les mers de Ross et de Wedell.

VOIR SUR LA CARTE