Quand la crécerelle squatte chez les pics

Crécerelle d'Amérique Michael Quinton / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

DISNEYNATURE

Avec les beaux jours vient le temps des amours et de la famille pour la crécerelle d’Amérique.
 
Petit rapace coloré, considéré comme le plus petit faucon d’Amérique du nord, la crécerelle s’adapte à bien des milieux, des plaines désertiques aux zones de montagne, même si elle affectionne particulièrement les lisières de forêt et les périphéries des villes.
 
Oiseau versatile, grand chasseur d’insectes, il est plutôt oisif quand il s’agit de bâtir son nid, préférant de loin s’approprier celui des autres. Et notamment ceux des pics flamboyants, bâtisseurs de renom, qui grâce à leur long bec creusent de profondes cavités. Espèce dominante sur son territoire, la crécerelle n’a généralement aucune peine à les déloger, n’ayant pas peur de s’attaquer non plus à de petits mammifères, comme les écureuils, pour leur piquer leur demeure.
 
Une fois installée au calme, la femelle pond quatre à six oeufs blanc-rosâtre. Puis, les deux parents se relaient pour les couver pendant une trentaine de jours. Mais que les pics se rassurent, quand il a trouvé logis à son goût, le couple y reste un moment et le rentabilise, revenant habituellement d’une année sur l’autre.
 
Source : oiseaux.net