Quand la pie fait son nid…

une pie avec une brindille © Michel Rauch / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Aujourd’hui, 15 mars, une silhouette noire et blanche arpente inlassablement les jardins. Soudain, elle s’envole, une brindille aussi longue qu’elle dans le bec. Avant de revenir quelques minutes plus tard à la recherche d’une nouvelle branche. La pie construit son nid. L’édifice est de taille, pas surprenant que le couple participe à part égales à son élaboration et ce, durant cinq à six semaines. Situé à la cime d’un arbre, il consiste en une cuvette recouverte de boue, d’herbes et de poils recouverte d’un dôme protecteur  fait de branches entrelacées. L’oiseau y entre par le côté mais il faudra attendre la mi-avril avant que Madame ponde ses 7 à 8 œufs. Qualifiée de bavarde non sans fondements, la pie traîne également une fâcheuse réputation de voleuse. On la dit attirée par tout ce qui brille, pourtant, oubliez ce mythe, des recherches ont montré que l’oiseau n’est nullement kleptomane et vous ne trouverez aucun bijou dans son nid ! Seuls chapardages à son actif, elle pioche volontiers dans le bol du chien ou du chat et dérobe parfois les proies d’oiseaux plus petits qu’elle. Source : Animal Cognition

Bourgogne Franche-Comté

VOIR SUR LA CARTE