Retour sur la terre des origines pour 80 mōhuas néo-zélandais

réintroduction de mōhuas néo-zélandais Department of Conservation photograph

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Au début des années 2000, ils n’étaient plus que 18, réfugiés dans la vallée d’Elington au sud du pays. Comme bien d’autres oiseaux néo-zélandais, les mōhua, autrefois abondants, ont failli disparaître à cause des furets et des rats introduits par les colons qui dévoraient œufs, oisillons mais aussi adultes.  En ce 1er novembre, 80 de ces petits passereaux colorés volètent à nouveau en toute liberté dans la région des Fjordland après leur réintroduction. C’est le deuxième relâcher, cinq ans après le premier, dans une zone où les prédateurs ‘aliens’ de l’oiseau ont été éradiqués. Nichant dans des cavités creusées dans les troncs d’arbres où toute fuite est difficile, ils sont particulièrement vulnérables. Grâce au programme de reproduction et de réintroduction mené par le Mohua Charitable Trust et au contrôle des prédateurs du Departement of conservation, l’espèce peut enfin souffler. Cette année, 62 oisillons sont nés de parents réintroduits en 2010 ! Source : Te Papa Atawhai