Thésauriser, une obsession pour le pic glandivore.

pic glandivore © S & D & K Maslowski / FLPA - Frank Lane Picture Agency / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Les écureuils n’ont pas le monopole du stockage de nourriture et le champion toutes catégories confondues est sans nul doute le pic glandivore. Habitant les forêts de chênes et de pins depuis l’Arizona jusqu’au Bélize et en Colombie, cet oiseau coiffé de rouge récolte, transporte et remplit son grenier de plusieurs milliers de glands.

C’est dans les branches mortes qu’il façonne à l’aide de son bec et tout au long de sa vie  de multiples logettes. Jusqu’à 50 000 qui seront ensuite remplies, le plus souvent par plusieurs individus de glands. De cet incroyable garde-manger collectif dépendra la survie hivernale de ces oiseaux grégaires vivant en petits groupes d’une quinzaine d’individus. Un garde manger particulièrement surprenant.

Ils creusent également les troncs pour se nourrir de la sève qui va s’écouler de ces blessures et d’insectes qu’ils peuvent également stocker dans des fissures au sein des troncs. Mais contrairement à d’autres, ces collections n’ont absolument rien de futiles !