Un nouveau ‘single’ pour le bruant citadin

un bruant à couronne blanche © Minden Pictures / Donald M. Jones / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Vivre en ville n’est pas toujours une sinécure. Surtout pour un oiseau chanteur comme le bruant à couronne blanche, un proche cousin de notre moineau domestique. Comment se faire entendre dans le brouhaha généré par le trafic routier incessant entrecoupé de bruits de sirènes, de chantiers et autres tintamarre citadin ? Les chercheurs de l’université américaine George Mason se sont penchés sur la question et ont montré que les bruants des villes ont inventé un nouveau dialecte. En chantant dans une gamme de sons plus haut perchés, ils parviennent à se faire entendre malgré la pollution sonore environnante. Mais il n’y a pas que des avantages à changer de mélodie. En effet, il s’avère que les femelles n’apprécient pas trop ces nouvelles stars et préfèrent les crooners aux fréquences basses auxquels elles sont habituées. Les spécialistes prédisent que si elles ne s’habituent pas à ce nouveau style musical, nous pourrions dans un futur proche voir l’évolution de deux espèces distinctes. Les choristes urbains d’un côté  et les moineaux fidèles à leurs ténors de l’autre.  Une histoire à suivre ! Source : Audubon