Paresseux mais jamais seul

Le pelage rêche du paresseux abrite un important écosystème Suzi Eszterhas / Biosphoto

+ A A -

DISNEYNATURE

Animal solitaire, le paresseux n'est en réalité jamais vraiment seul ! Ainsi au Costa Rica, où il est très répandu, la fourrure de ce mammifère arboricole vire du vert au jaune à la saison sèche. Un changement de couleur dû aux algues microscopiques qui se développent sur son poil. Car son pelage rêche abrite un important écosystème, champignons et insectes, papillons ou scarabées. Plus de 980 scarabées ont été observés sur un individu et certains papillons de nuit s‘y abritent pour échapper à leurs prédateurs. Toujours disponible, cette fourrure sert aussi de garde-manger bien pratique au paresseux lui-même, qui y trouve des nutriments essentiels. Enfin elle lui permettrait de s’isoler mais aussi de se camoufler, quand sa vitesse de marche plafonne à 1,5 km/h, raison pour laquelle il descend si peu des branches où il trouve refuge.

Source : France TV Info
 

Amérique centrale

VOIR SUR LA CARTE