la migration de l’anguille prise en filature

Deux anguilles en train de nager © Biosphoto / Paulo de Oliveira / NHPA / Photoshot

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 28 octobre, des chercheurs canadiens ont réussi à prendre en filature l’intrigante anguille ! Et oui, aussi surprenant que cela puisse être, cet animal marin supposé insaisissable a été suivi par balisage satellite afin de mettre en évidence son incroyable et étonnante migration ! Et à y regarder de plus près, ce comportement migratoire apparait très complexe et encore assez mystérieux sur les bords…

À l’âge adulte, ce poisson au corps allongé comme un serpent, quitte ses rivières d’eau douce d’Europe ou de l’Est du Canada en direction de la mer des Sargasses, au Nord-Est des Antilles, parcourant ainsi plus de 2500 kilomètres. Dans ces eaux chaudes, les conditions sont optimales pour le développement et l'éclosion des œufs d'anguilles, qui donneront vie à de surprenantes larves quasi transparentes. Les anguilles adorent nager en profondeur. Elles prennent des routes inattendues, fuyant la lumière. La température de l’eau, l’exposition à la lumière et le niveau de développement de l’anguille  sont les principaux facteurs pour cette migration. Source : AFP