Quand la murène s’allie avec le mérou pour chasser

murène sortant de son trou © Reinhard Dirscherl / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

La murène est nocturne, le mérou loche diurne. Pourtant, tous deux bravent leur rythme habituel et se retrouvent en pleine journée pour chasser dans les récifs coralliens de la mer Rouge.

Sur un hochement de tête de gauche à droite du mérou, le duo se met en quête d’un repas. C’est le mérou qui vient de repérer une proie mais elle est cachée dans le corail. En rabatteur, il se poste alors devant l’endroit et la murène, longue et fine, va inspecter chaque crevasse et anfractuosité, là où son compagnon ne peut aller, pour capturer leur butin tant convoité.

Pourquoi s’allier ? Car à deux, ils ont bien plus de chance faire un bon repas. Cette coopération pour la chasse est unique car elle implique deux espèces différentes.