Un poisson sous haute tension

Anguille électrique (Electrophorus electricus), Brésil © Paulo de Oliveira / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

C’est dans les eaux douces amazoniennes que des scientifiques ont fait une découverte des plus impressionnantes ! Deux nouvelles espèces d’anguilles électriques ont été observées. L’une d’entre elle pourrait envoyer des décharges de près de 850 volts. Jusqu’alors aucune anguille n’avait été aussi puissante selon l’étude publiée dans la revue Nature Communications.

Mais comment cela est-il possible ? 

Ce poisson hors du commun possède des organes électriques situés dans la partie arrière de son organisme. Lorsqu’elle chasse, l’anguille électrique peut paralyser ses proies par un mécanisme d’électrochoc et se protège de ses propres décharges grâce à une peau protectrice.

 L’anguille électrique est un poisson connu depuis plus de 250 ans. Des scientifiques l’ont étudié et leurs découvertes ont notamment permis la création de la première pile électrique en 1799 ainsi que la recherche sur les maladies neurodégénératives. 

Cette nouvelle découverte prouve que la biodiversité reste encore méconnue en Amazonie et surtout qu’il est indispensable de la préserver et de la protéger... 

Source : AFP