La ponte annuelle du plus grand lézard d’Europe

Lézard ocellé (Timon lepidus) sur rocher, Espagne © Jean-François Noblet / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Le lézard ocellé est reconnaissable entre tous, grâce à ses écailles vertes pâles marbrées de noir et ses flancs ornés de bleu. Ce reptile qui mesure plus de 70 centimètres est d’ailleurs  considéré comme étant le plus grand lézard d’Europe.

La saison des amours a lieu à la fin du printemps. Les mâles se mettent à la recherche d’une belle afin de faire perdurer leur descendance. Lorsque le mâle trouve sa dulcinée il la griffe sur les flancs pour que les autres mâles ne s’en approchent pas. En effet, les cicatrices apparentes sur les flancs d’une femelle signifient que celle-ci s’est déjà accouplée et qu’elle n’est pas disponible.

 Au début de l’été, trois semaines après l’accouplement, la femelle lézard ocellé creuse une petite cavité sous des pierres dans laquelle elle pond entre 5 et 24 œufs. La taille des œufs varie en fonction de l’humidité du milieu ainsi que de la taille de la femelle. Cette dernière ne reste pas auprès de ses futurs petits et les abandonne là où elle les a déposés. Les petits lézards sortent alors de leur coquille entre août et octobre. L’éclosion peut durer de 2 à 4 jours. Une fois à l’air libre, les petits ne mesurent pas plus de 11 centimètres et pèsent environ 2 grammes. A la naissance, leurs écailles sont de couleur marron. Pour atteindre leur taille définitive, il leur faudra plus de deux ans.

Source : lezard-ocellé.org
 

Provence-Alpes-Côte d'Azur

VOIR SUR LA CARTE