Quand les lézards rêvent…

gecko australien rose © Michael Turco / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Avez-vous déjà observé un chat en train de rêver, ses pattes battant l’air pour attraper une souris que lui seul voit ? Comme nous, les félins, les primates, les cétacés et les autres mammifères ainsi que les oiseaux rêvent. Désormais, outre l'agame barbu, d'autres lézards ont rejoint ce groupe des rêveurs.

Mais détrompez-vous, ce n’est pas parce que l’on rêve qu’on est un fainéant, au contraire ! Ce sommeil paradoxal n’a rien de reposant. Durant cette période, le cerveau travaille autant que durant les phases d’éveil.

Ces rêves, effectués lorsque les animaux sont encore jeunes contribuent à la construction du circuit neuronal dans les régions liées à la mémoire et aux émotions telle que l’hippocampe. Devenus adulte, les rêves assurent l’entretien de ces circuits et les modifient au gré des expériences vécues afin d’assurer une adaptation optimale de l’individu à son environnement.
De quoi justifier nos prochaines grasses matinées !

Source : PLOS Biology