Histoire du jour : Un hiver chez les orvets

Un orvet derrière une feuille © SPL - Science Photo Library / John Devries / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

En ce 23 février, les orvets ; bébés et adultes, sont encore en train d’hiberner blottis au fond de leurs abris ! Bien connu de tous, l’orvet est un animal sauvage inoffensif pour l’homme, excellent auxiliaire du jardinier dans le potager lorsqu’il dévore les limaces et les insectes. Mais en cette période, le voilà caché dans une galerie creusée par ses propres soins, parfois jusqu’à 70 cm de profondeur ! Un tas de mousse ou de la terre en guise de porte, l’orvet passe l’hiver dans son terrier, mais peut aussi fréquenter les galeries de rongeurs ou hiberner dans un tas de fumier ou sous une tôle, pourvu qu’il y trouve le calme nécessaire et la chaleur idéale à son inactivité ! Souvent, il partage sa cachette avec ses congénères, mais aussi avec d’autres espèces, comme des serpents ou des salamandres ! Il n’est donc pas rare d’observer des dizaines d’individus hiberner en masse dans un même refuge. Au sud de la France, lorsque l’hiver n’est que très peu rigoureux comme cette année, il arrive même que l’orvet se réveille et sorte profiter du radoucissement le temps d’une petite sortie hivernale dans les herbes sous les rayons du soleil.