Diego assure le futur des tortues géantes aux Galapagos

Une tortue géante aux Galapagos © Pete Oxford / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Si Georges, tortue géante des galapagos, fut un grand solitaire qui vit avec sa disparition, celle de  son espèce, n’ayant pas pu engendrer de descendance, Diego s’impose à l’inverse en sauveur de la sienne. Vivant sur l’île Espanola appartenant à l’archipel équatorien des Galapagos, Diego a plus de cent ans. Véritable sex-symbol, il a déjà plus de 800 descendants et reste très actif malgré son grand âge. Ayant vécu de nombreuses années au zoo de San Diego, il est arrivé ici en 1976 et vis depuis dans un large enclos entouré de six femelles. Les rares survivants de cette tortue géante endémique d'Espanola, pesant 80 kg pour 1,5 mètres de haut étaient si dispersés au sein de leur île que les scientifiques les ont en effet rassemblés afin qu’ils puisse se rencontrer et se reproduire. Diego, l’un des rares mâles encore vivant, portait la lourde tâche de sauver son espèce de l’extinction, la plupart des espèces de ces grands reptiles ayant disparu de l’archipel du fait d’un braconnage intensif au 18ème siècle par les marins. Et, il a magnifiquement rempli sa tâche puisque 40% des 2000 jeunes reptiles peuplant aujourd’hui à nouveau les étendues sauvages de l’île équatorienne sont ses descendants. Sans exagération, nous pouvons affirmer que Diego a sauvé son espèce de la disparition ! Source : AFP