BLUE : 5 choses à savoir sur le corail

Un récif corallien (c) Gisle Sverdrup / Disney

+ A A -

Disneynature

Loin de n’être qu’un décor, le corail est un personnage à part entière de BLUE. Un pilier sur lequel repose toute cette diversité végétale et animale bigarrée et fascinante. 2018 marque également l'Année internationale des récifs coralliens. Mais les coraux, c'est quoi au juste ? La Fondation Tara Expeditions nous éclaire sur cet écosystème menacé, et pourtant essentiel à la vie sur Terre. Voici 5 choses à savoir sur le corail et les récifs coralliens :
 
Le corail est un animal
Sous une dénomination singulière, le corail est en réalité pluriel. C’est une colonie d’animaux (les polypes) qui ressemblent à de petites méduses en position inversée, avec la bouche entourée de tentacules sur le dessus. La partie inférieure des polypes forme un squelette qui constitue la base de la construction du récif corallien. C’est la multiplication incessante de ces polypes et la croissance permanente de leur squelette calcaire qui permettent l’édification de colonies coralliennes.
 
Le corail vit en symbiose avec une algue
Les coraux vivent en harmonie (symbiose) avec une algue microscopique, appelée zooxanthelle. Cette algue peut apporter jusqu’à 90% de l’énergie au corail grâce à la photosynthèse qui produit les sucres et l’oxygène, indispensables au corail pour croître.
 
Les récifs coralliens abritent 30% de la biodiversité marine connue
Ils couvrent moins de 1% de la surface de l’océan pourtant ils abritent 30% des espèces connues. Les récifs coralliens abritent une biodiversité animale et végétale d’une très grande richesse, soit 100 000 espèces connues, 800 coraux, 8 000 poissons, 25 000 mollusques. Les scientifiques estiment, qu’au total, plus d’un million d’espèces de plantes et d’animaux sont associés à l’écosystème corallien. À l’image des forêts tropicales humides, les récifs coralliens sont un véritable réservoir de biodiversité pour notre planète.
 
Les récifs coralliens sont de véritables garde-côtes
Les récifs coralliens et écosystèmes associés absorbent une grande partie de la houle. Ils constituent de véritables barrières vivantes qui protègent les côtes et leurs habitants des tempêtes et cyclones.
 
Les récifs coralliens sont menacés par le réchauffement climatique et les activités humaines
Des menaces majeures pèsent sur les récifs coralliens. Le changement climatique, les émissions de carbone, les activités humaines ont de lourdes conséquences sur les paramètres physiques et chimiques de l’océan. La santé des récifs est également menacée par l’urbanisation, les pollutions, l’augmentation de la sédimentation ou la surexploitation des ressources marines (pêche). Tous ces paramètres conjugués, fragilisent et contribuent à la disparition des coraux : blanchissement, acidification, ralentissement de la croissance des récifs, cyclones, élimination des zones de nurserie, en sont des conséquences directes.