En Chine, les gorges de Nu sauvées des eaux

© Pete Oxford / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est un paysage à couper le souffle qu’offre le passage de la rivière Nu des glaciers tibétains où elle se nourrit jusqu’à la mer d’Andaman où elle se jette. Des gorges creusées par l’érosion dans des paysages encore ruraux et sauvages qui peuvent aujourd’hui souffler de soulagement. En effet, un immense projet de barrage né en 2003 sur les tables des politiciens de Pékin semble définitivement rangé au placard. Ce barrage aurait harnaché la dernière grande rivière sauvage du pays avec toutes les conséquences dramatiques qu’a déjà connu la mise en eau du célèbre barrage des trois gorges. Le Yunnan vient en effet d’annoncer cette semaine l’arrêt d’un projet de petit barrage sur un affluent du Nu et propose par ailleurs la création d’un parc national dans la région. Cette annonce a de quoi réjouir les milliers de riverains qui auraient vu leurs villages et champs inondés ainsi que les protecteurs de la nature. Ce retournement de situation fait suite à la vaste campagne de lutte anti-corruption qui agite le pays ainsi qu’à un rapport de géologues estimant le risque de séismes très élevé dans cette zone. Malgré cette bonne nouvelle au Yunnan, cinq autres projets de barrages dont un, en amont, au Tibet sont toujours dans les tiroirs du gouvernement. Source : National Geographic