Le pirarucu est revenu

Arapaïma Rio negro Amazonie Bresil Yann Hubert / Biosphoto

+ A A -

DISNEYNATURE

Malgré sa taille impressionnante - il peut peser jusqu’à deux cents kilos et mesurer trois mètres de long - comme bien des animaux géants, le colossal pirarucu avait presque disparu des rivières d’Amazonie. Bonne nouvelle, ce titan d’eau douce prospère à nouveau.
 
Surnommée la "morue d'Amazonie", il a été sauvé de l'extinction grâce à un programme scientifique de l'Institut brésilien Mamirauá, mené en symbiose avec les populations locales.
Contrairement aux autres poissons, le pirarucu possède un système respiratoire complexe, qui l'oblige à remonter à la surface toutes les vingt minutes pour respirer. Grâce à cela, il est en mesure de survivre dans des eaux où l'oxygène est très faible. C'est à ce moment-là qu'on peut facilement le pêcher, et le compter.
 
Ainsi, d’après les comptages réalisés, grâce à la pêche durable, à l’établissement de zones de réserve et de saisons, sa population est passée de 2 500 individus à plus de 190 000.
 
Une bonne nouvelle pour la planète et le piracucu, un dur à cuire, également connu comme l'un des rares animaux à résister aux morsures des piranhas, grâce à son véritable gilet pare-dents.
 
Source: AFP