Halloween : Jack O’lantern n’a pas toujours été une grosse citrouille !

Vous avez peut-être évidé pour ce soir une citrouille dans laquelle vous placerez une bougie à l’arrivée de la nuit. Mais savez-vous d’où provient cette tradition ? C’est dans un ancien conte irlandais que Jack O’lantern est né. L’histoire raconte que ce maréchal-ferrant (ou forgeron selon les versions) ivrogne, avare mais malin aurait un soir bousculé le diable. A sa mort, Jack n’est accepté ni au paradis ni en enfer mais il négocie le droit d’avoir un morceau de braise qu’il place dans un navet évidé afin d’éclairer son errance sans fin dans le noir jusqu’au jour du jugement dernier. Jack à la lanterne revient chaque année le 31 octobre, symbolisé par ce visage grimaçant sculpté dans un légume racine… La tradition ayant été transportée en Amérique avec les migrants, ceux-ci troquèrent la citrouille en guise de lanterne, n’ayant point de betterave fourragère ou de navet sous la main. On placerait aussi ces lanternes devant les maisons pour en éloigner les mauvais esprits et les vampires…