5, 4, 3, 2, 1… Hanami 花見, c’est parti !

© Flowerphotos / Maria Mosolova / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Le suspense quasi insoutenable qui tient les japonais en haleine à l’approche du printemps vient de prendre fin. En effet, Hanami a officiellement débuté ce 20 mars sur l’île de Kyushu, au sud de l’archipel nippon. Hanami, 花見 ou l’art de regarder les fleurs, et plus particulièrement celles de cerisiers, est certainement l’une des périodes les plus attendue comme en témoigne le nombre de japonais qui afflue sous les arbres habillés de pétales d’un délicat rose poudré pour pique-niquer entre amis ou en famille. Durant l’ère Heian, les poètes ont largement contribué à transcender cet événement comparant la vie éphémère des fleurs à celles des hommes. A l’époque, seul l’empereur et sa cour se pâmaient devant ce spectacle et grâce à ces poèmes, l’événement a pris une tournure tout à la fois métaphysique et artistique. Durant Hanami, on prend conscience du temps qui passe et de notre condition de simples mortels ne faisant qu’un court passage sur cette Terre. Aujourd’hui l’événement est si attendu que des organismes suivent en temps réel l’avancée du front de floraison, cartes détaillées à l’appui ! Source : Le Manger & www.cheriblossom.com