Au Kenya, recenser les zèbres de Grévy pour mieux les protéger

© Thiebaud Gontard / Biosphoto

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 4 février, sortons des sentiers battus en direction de la savane kenyane, où des scientifiques recensent les zèbres de Grévy afin de protéger l’espèce ! D’après les estimations, les zèbres de Grévy étaient environ 15 000 dans les années 70 et ne seraient plus que 3000 aujourd’hui… Voilà pourquoi les scientifiques organise actuellement ce gigantesque comptage à travers le Kenya, où vivraient 99% de la population de cette espèce menacée. Mais comment faire pour compter les zèbres sans s’y perdre parmi toutes ces rayures ? Difficile de s’y retrouver ! Contrairement aux apparences, dans le monde des zèbres, chaque individu possède ses propres zébrures, un code-barres naturel unique. Il n’y en a donc pas un identique à l’autre ! Le projet est simple: photographier les zèbres jour après jour et; grâce à un logiciel d’analyse de leurs rayures, les scientifiques comparent, distinguent et enregistrent les différents zèbres sans réaliser de doublons. Comme un lecteur de code-barres ! Et pour ne pas le confondre avec ses cousins, le zèbre de Grévy est reconnaissable à ses zébrures très fines et donc plus nombreuses sur la peau, ainsi qu’à ses grandes oreilles arrondies. Source : AFP