Bio : Le bénéfice des associations

Emmanuelle Grundmann

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Dans les parcelles qu'elle convertit en Bio, Mélanie Petit a fait plusieurs essais de cultures associées. Cette année, le duo s’appelle pois de printemps-orge. Semés en même temps et côte à côte, les deux plantes s’entraident. D’un côté la légumineuse enrichit le sol en azote, de l’autre la céréale qui ne se plaque pas au sol avec le vent ou la pluie sert de tuteur au pois chancelant. Le choix des espèces n’est pas anodin. Non seulement il faut que les cycles des deux plantes concordent pour une récolte simultanée mais il est également important que les grains soient de diamètre distinct pour faciliter le tri. Le soleil cuisant et la sécheresse qui règnent depuis plusieurs semaines inquiètent l’agricultrice. N’irrigant pas ses cultures, elle dépend de la pluie et celle-ci est essentielle pour remplir les gousses et les épis de belles graines.

Bourgogne Franche-Comté

VOIR SUR LA CARTE

Notre partenaire

Mélanie Petit