Calendrier de l’Avent de Dame Nature : l’edelweiss

© Wild Wonders of Europe / Giesbers / Naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Aujourd’hui 13 décembre, ce n’est pas un animal qui se cache derrière la fenêtre du calendrier de l’avant mais, une plante. La reine des glaciers, surnommée également immortelle des neiges tutoie les sommets alpins et cache ses 500 à 1000 fleurs, minuscules têtes d’épingle jaune d’or réunies en capitules au cœur d’une couronne de bractées poudreuses comme de la neige fraichement tombée. La belle étoile est une immigrée de longue date, arrivée de Sibérie et de l’Himalaya lors de la dernière époque glaciaire, colonisant tout à la fois les Alpes, le Jura, les Carpates, les Balkans et les Pyrénées et s’habituant à des altitude dépassant parfois les 3000 mètres. Longtemps dans l’anonymat, l’edelweiss acquiert une importante notoriété à la fin du 19ème siècle, jusqu’à devenir un symbole national en Suisse et le centre de nombreux mythes et légendes. Mais ne la cherchez pas en ce moment, la belle élégante, cousine de la marguerite ou de l’aster ne dévoile ses fleurs  qu’à partir du mois d’avril…