Dans la réserve de Dryandra, rencontre rare avec un numbat sauvage

Numbat (captivité) Cyril Ruoso / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

C’est l’un des seuls marsupiaux nocturnes d’Australie, c’est aussi l’un des plus rares avec moins de 1000 individus répartis dans quelques confettis de forêt du sud de l’île continent. Appelé aussi fourmilier marsupial rayé, le numbat a vu sa population décimée par la dégradation de son habitat et par l’introduction de prédateurs par les colons européens comme les renards ou les chats. Dans les forêts d’eucalyptus où il vit, il se nourrit exclusivement de termites. Il en engloutit jusqu’à 20 000 par jour qu’il attrape grâce à sa longue langue collante mesurant plus d’un tiers de son corps. Bien que désormais protégé, les rencontres et vidéos de ce marsupial, comme celle réalisée par la Numbat task Force sont très rares. Source : numbat.org.au