Des fourmis en guise de garde du corps!

©Biosphoto / Steve Hopkin / Ardea

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 14 Aout, une étude publiée dans Current Biology met en lumière la curieuse relation unissant les chenilles du papillon japonais bleu Narathura Japonica avec les fourmis. Malines et rusées, les chenilles se servent en effet des secondes pour assurer leur sécurité ! Saurez-vous deviner comment les chenilles ont réussi à enrôler ces drôles de soldats ? Et bien, tout simplement en les droguant ! En effet, pour rendre les fourmis fidèles à leur cause et pour augmenter leur agressivité au moindre signal de panique émis, les chenilles sécrètent des gouttelettes sucrées. Une fois ce nectar ingéré par la fourmi, son comportement change. Elle devient une sorte de zombie dédié à la protection des futurs papillons contre guêpes et araignées, oubliant parfois même de se nourrir ! Source Science & Avenir

Hyōgo-ken

VOIR SUR LA CARTE