Deux espèces d’Aras voient rouge

Ara militaire - Pete Oxford / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

L’ara militaire et le grand ara vert (appelé aussi ara de Buffon) respectivement vulnérable et menacé sur la liste rouge de l’IUCN depuis 2013 bénéficient ce 4 octobre d’une protection supplémentaire. En effet, les Etats-Unis les ont placés sur leur propre liste des espèces menacées et, désormais il est illégal pour tout citoyen américain de tuer, blesser, importer ou exporter ces animaux. Vivant dans les forêts tropicales du Mexique à l’Argentine en passant par le Panama, le Pérou ou la Colombie, ces deux espèces de perroquets majestueux souffrent de la disparition de leur habitat mais aussi du braconnage. Prisés des collectionneurs, les ara avaient bénéficié d’un peu de répit avec la grippe aviaire qui avait stoppé tout transport légal (et illégal) d’oiseaux mais depuis quelques temps, le trafic a repris de plus belle. Il ne resterait que 1000 à 3000 aras de Buffon et de 6 à 13000 ara militaires sauvages. Source : AFP et IUCN