Fanfare animale pour une fête de la musique de tous les records

Juan Carlos Munoz / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Tambours, trompettes, guitare ou violoncelles, la fête de la musique se déroule aujourd’hui dans les villes mais aussi dans la nature. Savez-vous qui remporte le premier prix dans la catégorie du chant longue distance ? La baleine à bosse ! En effet, si elle chante aux Canaries, elle peut-être entendue sur les côtes américaines. Quant à la palme du chant le plus fort, c’est le singe hurleur qui gagne, ex-aequo avec la cigale tropicale. Lorsque les premiers Européens entendirent ces primates dans les forêts tropicales, ils furent terrifiés croyant que ces cris provenaient de bêtes monstrueuses. C’est en ouvrant en grand sa mâchoire et en avançant ses lèvres pour former une sorte d’entonnoir que le singe hurleur crée une caisse de résonance d’où sort cet incroyable refrain à faire pâlir de jalousie les chanteurs de death metal.