Fauve qui peut !

© Biosphoto / Steve Bloom / Steve Bloom

+ A A -

Disneynature

Aujourd’hui 14 novembre, un second tigre de Sibérie, baptisé Oustine, a franchi la frontière pour passer en Chine, suivant les traces de Kouzia, rapporte la presse à Pékin. Le félin a été localisé dans la province chinoise du Heilongjiang, après qu'il a traversé le fleuve frontalier Amour.

Le 9 octobre, un responsable du programme russe de protection des tigres avait annoncé qu'un premier tigre nommé Kouzia était passé en Chine. Ce fauve avait été remis en mai à la vie sauvage dans l'extrême-orient russe, avec deux autres congénères. Oustine avait fait partie d'un deuxième groupe relâché en juin. Les déplacements du tigre, sont suivis par satellite par un émetteur dans son collier. Il peut à tout instant repasser la frontière vers la Russie, a précisé le journal Global Times.

Source : © AFP