Histoire du jour : Birdy dancing

Manakin filifère - Murray Cooper / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Dans son costume rouge et or, l’oiseau effectue une série de pas chassés suivie d’un époustouflant glissé vers l’arrière. Le moonwalk n’aurait donc pas été inventé par Mickael Jackson mais par le manakin ? Ce petit oiseau des forêts tropicales d’Amérique du sud, à la saison des amours venues, effectue cette danse, perché sur une branche. Plus étonnant encore, d’autres mâles reproduisent la même chorégraphies tout autour. Car pour le manakin, la séduction se conjugue au pluriel et ces regroupements de mâles,  appelés leks, fonctionnent comme un supermarché du sexe où Madame vient faire son choix. Trop timoré. Pas asse prononcé le déhanché. Difficiles les filles ? C’est que de la performance, la femelle déduit la qualité des gênes du futur père de ses oisillons. Messieurs, courrez vite vous inscrire à un cours de danse !

Madre de Dios

VOIR SUR LA CARTE