Histoire du jour : Des guirlandes animées

Mitsuhiko Imamori / Minden Pictures / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

En ce jour de noël, les arbres parés de leurs guirlandes scintillent dans l’atmosphère bleutée. Ailleurs, dans les mangroves tropicales, les palétuviers brillent également de mille feux sans pour autant faire appel à la fée électricité. Car ici, les guirlandes ne sont point manufacturées de main d’homme, elles sont vivantes. Ce sont des milliers de petits insectes, des coléoptères, qui sont à l’origine de ces illuminations. Dans leur abdomen, luciférine et luciférase interagissent pour fabriquer une lueur verdâtre que les lucioles utilisent pour communiquer entre elles. En Europe, d’autres lucioles scintillaient également l’été venu dans nos campagnes, mais la pollution lumineuse et les insecticides ont eu raison de la plupart d’entre elles et aujourd’hui, il faut scruter la nuit pour espérer apercevoir ces petits lumignons.