Histoire du jour : La supercherie du bigorneau

bigorneau Bigorneau commun et bigorneau strié - Nick Upton / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Le petit mollusque est commun sur nos côtes européennes. Il est aussi, et bien malgré lui, le roi de l'imposture ; un titre qui lui a été décerné par le World Register of Marine Species. En effet, du fait de ses grandes variations de couleurs et de motifs les scientifiques ont cru, à 113 reprises avoir à faire à une nouvelle espèce et lui ont attribué un nouveau petit nom. Un record. Pourtant, à chaque fois, il s’agissait de Littorina saxatilis, décrit pour la première fois en 1792. Ce n’est pas la seule espèce à se voir, à tort, affubler de plusieurs noms différents. Ces erreurs, si elles sont parfois dues à des manques de rigueur, sont parfois motivées par l’appât du gain lorsqu’il s’agit de vendre des coquillage appartenant soi-disant à des espèces différentes et nouvellement décrites… Source : The Guardian