Histoire du jour : L’azuré et la fourmi

Azuré du serpolet - Ross Hoddinott / 2020VISION / naturepl.com

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Dans nos campagnes, le coucou n’est pas le seul animal parasite. Moins connu et plus discret, le papillon azuré s’est spécialisé dans les fourmis. La chenille du papillon se pare d’un déguisement olfactif mimant l’odeur de la colonie de fourmis. N’y voyant que du feu les ouvrières guident l’intruse dans le nid où, selon les espèces, la chenille va dévorer les larves de fourmis ou bien quémander à manger auprès de ses hôtes. L’azuré de la croisette va plus loin : elle émet un son en tout point semblable à celui de la reine fourmi qui va pousser les ouvrières à tuer leur propres jeunes pour les donner en guise de repas à la chenille, lorsque les ressources viennent à manquer. Désormais, vous ne regarderez plus ces élégants papillons de la même façon.

Bourgogne Franche-Comté

VOIR SUR LA CARTE