Histoire du jour : Le chacal doré s’expatrie en Suisse

© Photoshot / Andy Rouse / Biosphoto

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Au nom de chacal doré est associé un paysage de savane africaines ou bien de jungle indienne. Pourtant, ce petit canidé s’est aussi désormais expatrié en Europe ! Depuis cinq ans, un individu a été observé et photographié à moult reprises en Suisse, dans les cantons de Berne, Vaud et Fribourg. D’autres individus se reproduiraient même en Autriche et au nord-est de l’Italie. Ce Canidé, à mi chemin entre le loup et le renard pèse une dizaine de kilos est un opportuniste, un trait comportemental qui lui permet de vivre tout aussi bien dans des déserts, des prairies, des forêts ou même au sein de paysages agricoles. Jouant le rôle d’éboueurs, le chacal est aussi un chasseur habile qui se nourrit d’oiseaux, de petits mammifères, de reptiles ou d’insectes. Vivant en couples, le chacal  doré étend depuis quelques années son aire de répartition qui allait autrefois de l’Inde au Moyen-Orient, depuis le sud des Balkans jusqu’en Europe centrale. Il profite à la fois de l’éviction du loup et du réchauffement climatique pour coloniser ces nouveaux territoires. Mais, très discret, il est encore extrêmement rare de l’observer en Europe pour le moment. Arrivé par ses propres moyens en Helvétie, le chacal est donc considéré comme un nouveau prédateur indigène et profite d’un statut de protection à l’instar du lynx ou du loup. Source :letemps.ch