Histoire du jour : Le jeu caché des suricates

© Biosphoto / Martin Harvey

+ A A -

Emmanuelle Grundmann

Vous les pensiez mignons et rigolos? Ne vous laissez pas  abuser par leur allure de peluche ! Les suricates ont aussi leur côté sombre et violent comme le révèle une étude parue dans la revue Nature en juillet dernier. La femelle dominante exhibe une grande violence envers les autres femelles pouvant aller jusqu’à tuer leurs rejetons. Les chercheurs ont montré qu’une fois les femelles subordonnées sous contraceptifs, les attaques de la dominante cessaient. Un résultat confirmant l’hypothèse que ces attaques permettent de s’assurer que tous les efforts du groupe étaient tournés uniquement vers l’élevage des petits de la femelle alpha.

Source : Nature Communications